Prix UNICEF de Littérature Jeunesse pour « Petit Doux n’a pas peur » de Marie Wabbes

Le 14 octobre au Salon régional du Livre Jeunesse 2016, à Troyes, l’UNICEF a décerné le prix de Littérature Jeunesse Catégorie 0-6 ans à « Petit Doux n’a pas peur »  de Marie Wabbes , publié chez Éditions de la Martinière Jeunesse.

Ce beau roman parle de Petit Doux l’Ourson qui a un ami plus grand que lui, Gros Loup, qui profite parfois de sa taille pour martyriser son petit camarade. Lorsque Gros Loup se montre méchant, Petit Doux n’ose rien dire, de peur de souffrir des représailles. Le petit finira pourtant par dire à tous le comportement de son ami. Avec « Petit Doux n’a pas peur », l’auteur veut apprendre aux plus petits à dénoncer les violences physiques ou verbales dont ils pourraient faire l’objet. Le roman a été publié chez Éditions de la Martinière Jeunesse pour la première fois en septembre 2015.

Marie Wabbes est née à Bruxelles en 1934. Elle est à la fois fondatrice et présidente du prix des Critiques de livres pour enfants créé en 1988 à Bruxelle et présidente de la section belge francophone d’IBBY. Elle a commencé à illustrer des livres pour enfants en 1965 pour l’Ecole des loisirs et son premier album est « Olivier le Page ». Depuis, elle a publié plus de 200 albums pour les éditeurs français et belges.

L’UNICEF France a lancé son prix pour la  littérature jeunesse afin d’encourager la lecture chez les plus jeunes et de promouvoir le droit des enfants. Trois prix seront décernés chaque année: le Prix Unicef de littérature jeunesse, catégorie 0-6 ans; le Prix Unicef de littérature jeunesse, catégorie 6-8 ans; et le Prix Unicef de littérature jeunesse 2016, catégorie 8-11 ans. Pour la première édition en 2016, les Prix ont récompensé des ouvrages qui abordent la question de la protection des enfants, au sens large : maltraitance, guerre, exploitation, maladies, mal-être émotionnel physique ou mental, vulnérabilité face à la violence, rôle de protection des parents,… Le jury est composé de 10 enfants et 10 adultes – dont la marraine de l’opération, Elodie Gossuin. Du 15 mai au 15 septembre, les enfants de toute la France ont été invités à voter (dans le réseau des médiathèques, bibliothèques, centres de loisirs participants, et en ligne) pour le livre de chaque catégorie qu’ils ont préféré. Il y avait près de 3000 d’enfants qui ont participé cette année.