Lauréat du prix de Flore 2015

Le prix de Flore est un prix littéraire français fondé en 1994 par Frédéric Beigbeder. Ce prix récompense un jeune auteur au talent jugé prometteur par un jury de journalistes. Il est décerné au mois de novembre de chaque année au Café de Flore à Paris. Le lauréat reçoit, outre une récompense pécuniaire de 6 150 euros, le droit de consommer chaque jour pendant un an au Café de Flore un pouilly-fumé dans un verre gravé à son nom.

L’année dernière, le prix de Flore a été attribué à l’ouvrage « La fleur du capital » de Jean-Noel  Orengo / Édition Grasset.

La fleur du capital

Jean-Noel  Orengo / Édition Grasset

Bienvenue à Pattaya, en Thaïlande, capitale mondiale de la prostitution, station balnéaire familiale la plus populaire d’Asie du Sud-Est et paradis des transsexuelles, noctambules, bandits, expatriés venus des quatre coins du globe. Une ville-univers, symbole de tous les paradoxes de notre époque, où le sexe, la mort et l’argent cohabitent avec la spiritualité la plus intense : fleur du Capital et clash des civilisations d’un genre particulier…

la-fleur-du-capital

Ce roman baroque et polyphonique est conçu comme un gigantesque théâtre où se déploie la danse frénétique de l’Occident décadent et de l’Orient renaissant. Cinq voix nous guident à travers la multitude des rues et des bars, à la rencontre de figures splendides et déchues : Marly, l’exilé en sursis ; Porn, la ladyboy parfaite, dont il est amoureux ; Kurtz, le guerrier de la passe ; Harun, l’architecte obsédé ; et Scribe, l’auteur fétichiste de la cité.

Dans une langue puissamment inventive, tranchante et hypnotique, ce premier roman nous emporte aux tréfonds de l’Extrême-Orient, au cœur du désir humain.