Débat citoyen planétaire sur le climat

79 pays et 10 000 citoyens réunis autour de cet enjeu majeur le 6/6/2015

Organisés à l’initiative de la Convention Cadre sur le changement climatique des Nations Unies (CCNUCC), le débat a été organisé au Vietnam par l’ONG « Urban-Rural solutions stock companies » (URS), en partenariat direct avec l’Institut de Météorologie, d’Hydrologie et de l’Environnement (IMHEN) du Vietnam, et sur financement français (AFD) et danois.

chong-bien-doi-khi-hau

Dans 79 pays, une centaine de citoyens, représentatifs de la diversité sociale et culturelle de leur pays, se sont rassemblés afin de débattre ensemble des enjeux climatiques et énergétiques. Au total, ce sont 10 000 individus qui ont participé à ces débats à travers le monde pour apporter des réponses citoyennes durables et concrètes.

Objectif principal : préparer au mieux la COP21 qui se déroulera en décembre prochain à Paris, en donnant de la voix aux citoyens de tous horizons.  Cet évènement a été lancé par la Convention Cadre sur le changement climatique des Nations Unies (CCNUCC). Au Vietnam, il a été organisé par l’ONG « Urban-Rural solutions stock companies » (URS), en partenariat avec l’Institut de Météorologie, d’Hydrologie et de l’Environnement (IMHEN) du Vietnam, et financée par la France (AFD), et le Danemark.

Ainsi le 6 juin dernier, 111 participants vietnamiens originaires de 30 provinces ont été conviés à Hanoi par URS. Sélectionnés sur la base de critères statistiques précis, ils représentaient la diversité de la population vietnamienne et ont pu ainsi constituer un échantillon représentatif de l’opinion vietnamienne. A chaque tablée, les participants ont ainsi reçu des éléments d’information sur plusieurs thématiques, puis visionné une vidéo pédagogique. Ils ont ensuite pu en débattre, pour finalement répondre à un questionnaire.

Voici les 5 thèmes abordés lors de cette journée :

1.      L’importance de lutter contre le changement climatique
2.      Les outils pour lutter contre le changement climatique
3.      Les négociations des nations unies et les engagements nationaux
4.      L’équité et le partage des efforts
5.      Faire des promesses en faveur du climat et les tenir

chong-bien-doi-khi-hau-01

Ce débat a connu un franc succès au Vietnam comme dans le reste du monde. Selon les résultats mondiaux, 79% des participants se sentent « très concernés » par le changement climatique, et près d’un sondé sur deux estime que les politiques nationales peuvent s’impliquer davantage dans la lutte contre ce dérèglement du climat.

Au Vietnam même, les réponses font écho à ces préoccupations : les citoyens vietnamiens interrogés se sont très majoritairement déclarés « concernés » par cet enjeu, 81% d’entre eux estimant même que la lutte contre le changement climatique était devenue, à juste titre, une priorité nationale. 98% des vietnamiens affirment que le Vietnam devrait prendre des mesures pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. 83% pensent également que les politiques nationales en matière de climat doivent se baser à la fois sur l’adaptation et sur l’atténuation. Cependant alors que le pays est particulièrement menacé par le dérèglement climatique (et notamment la montée des eaux qui menace 5% du territoire), la moitié des sondés pense à tort que la mise en place d’actions pour lutter contre le changement climatique menacera leur qualité de vie.

Pour connaitre l’ensemble des résultats : http://env.uwaterloo.ca/u/aminano/wwviews/