CYRANO DE BERGERAC

19h - samedi le 7 octobre 2017, Auditorium de l’Espace, 24 Trang Tien, Hanoi

Suite au succès de Roméo et Juliette, l’Institut français de Hanoi-L’Espace présente Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand,  mis-en-scène par Denis Podalydès, de la Comédie-Française.

Pour les amateurs de théâtre, la Comédie-Française est l’une des institutions théâtrales les plus prestigieuses. Fondée en 1680 par le roi Louis XIV, la Comédie-Française est aussi surnommée la “maison de Molière” pour qui le théâtre fût fondé. Pour d’innombrables générations de spectateurs assister à une représentation à la Comédie-Française est un souvenir inoubliable.

En 2007, un an après sa première représentation, comme un clin d’oeil de Molière à Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac remporte six Molières – l’équivalent en France des Oscars du théâtre. Le pari est gagné pour le metteur en scène Denis Podalydès, qui a choisi pour jouer Cyrano le grand acteur Michel Vuillermoz, ami et sociétaire de la Comédie-Française. Le metteur-en-scène affirme que «Cyrano est un rêve de théâtre total, un mélange des arts et des genres : opéra-bouffe, tragédie, drame romantique, poésie symboliste, farce moliéresque»

La  réussite de Cyrano semble refléter l’expérience et le talent de Podalydès.

Denis Podalydès est comédien, acteur de cinéma, metteur en scène, scénariste, écrivain, et sociétaire de la Comédie-Française. Il compte de nombreux prix à son actif, comme par exemple : l’Étoile d’or de la révélation masculine pour « Dieu seul me voit » (Versailles-Chantiers) et le Molière de la révélation théâtrale pour « Le Revizor ». Podalydès est plusieurs fois nominé aux Césars, les Oscars du cinéma français, dans la catégorie “meilleur acteur dans un second rôle” en 2003, “meilleur acteur” en 2012 et “meilleur scénario original” en 2013.

Cyrano de Bergerac raconte une histoire d’amour liant Cyrano, la belle Roxane et Christian de Neuvillette. Tout commence avec Cyrano, poète, bretteur et fort-en-gueule, qui interrompt l’acteur Montfleury, en pleine représentation à l’Hôtel de Bourgogne. C’est alors que le Vicomte de Valvert, que le comte de Guiche destine à sa cousine, Roxane, dont Cyrano est éperdument amoureux, le provoque en le raillant sur la taille de son nez. Homme de lettres, Cyrano réplique par une tirade de rimes avant de clouer le Vicomte au sol d’un coup d’épée. Vient le moment où la belle Roxane se confie à Cyrano, qui ne peut s’empêcher d’avoir un coup de foudre. Mais le coeur de la belle et fragile enfant est destiné à Christian, un jeune niais, beau comme un dieu mais sot comme un pâtre. Conscient de cette amour, Cyrano prête sa plume à Christian pour l’aider à conquérir la demoiselle…

Même si l’amour, la déception et le chagrin composent l’hymne de la pièce, on ne peut s’empêcher de relever que Cyrano éveille en nous la beauté de l’amour, la générosité, la sincérité et la passion qui peuvent en découler. C’est peut-être pour cela que la pièce demeure intemporelle.

La beauté de la représentation s’incarne dans des décors majestueux conçus par Eric Ruf – parmis  les plus beaux que l’on ait pu voir à la Comédie-Française- et dans les costumes créés par Christian Lacroix.

L’on ne manquera pas quelques scènes mémorables telles que la scène du balcon, le fantastique voyage vers la Lune et la bataille d’Arras. Sans oublier cette belle image du théâtre, du “vrai” théâtre, illustrée par la mort qui prend la forme d’un lancer de pastilles en papier rouge…

Interrogée sur la pièce, Jacqueline Razgonnikoff, historienne du théâtre  explique que “Nous sommes dans une période où nous avons besoin de choses toniques. Cette pièce donne la pêche, nous sortons de bonne humeur, même si nous pleurons au dernier acte. Nous sommes émus malgré nous, même si on se dit : « Rostand y va fort ! »  Le public en a besoin, c’est pour cela que la pièce remporte toujours le même succès.» ( Le Figaro )

Programme :

Date : 19h, Samedi 7 octobre 2017

Lieu : Auditorium de l’Espace, 24 Trang Tien, Hoan Kiem, Hanoi

Tarif unique : 100 000 VND