Spectacle de danse contemporaine et hiphop « Standards » de Pierre Rigal en tournée pour la première fois au Vietnam

Le 06 juin 2015, au Théâtre de la Jeunesse, organisé par l’Institut français de Hanoi – L’Espace

Athlète de haut niveau, passé par l’économie mathématique et le cinéma, Pierre Rigal n’est arrivé que tardivement à la danse, et pas par le hip-hop. Il est pourtant devenu, en cinq spectacles, un nom qui compte dans le monde de la danse et que s’arrachent les directeurs de scène.

Au départ un immense drapeau bleu blanc rouge recouvre le plateau, surface colorée aux limites réelles qu’occupe une population de 8 danseurs hip-hop. Avec Standards, Pierre Rigal propose une étude chorégraphique de cet objet de rassemblement et de séparation, symbole fort d’un pays et d’une communauté qu’est le drapeau. Il transforme ainsi son premier essai avec des danseurs de hip-hop, milieu duquel il n’est pas issu, mais qui révèle son goût pour les histoires d’hommes et de femmes d’aujourd’hui avec un point de vue subtilement social et engagé.

bieu-dien-hip-hop-02

« Pendant une heure, sept danseurs de hip-hop ont l’emblème français comme paysage de jeu. Le spectacle aborde, à partir d’un symbole collectif, la question d’une vision commune selon des standards communs: celle de l’appartenance à une nation avec le devoir se  conformer à ses règles, nation fondée sur l’idée de liberté.

Pierre Rigal questionne ici la notion d’identité, ne dessine pas, mais réalise une chorégraphie pour des artistes qui dansent sur la projection, au sol, du drapeau tricolore.

Dans une première partie, les danseurs cherchent, individuellement ou collectivement, à s’extraire de ce rectangle au sol, qui les bride et suivent, avec minutie, le rythme de la musique originale de Nihil Bordures. Puis, ils vont changer leurs repères de jeu, et utiliser séparément les trois morceaux de tapis de danse constituant le drapeau tricolore. Ils s’enroulent dedans, s’amusent avec, forment des sculptures mouvantes avec précision, et créent des figures d’une belle poésie.

Pierre Rigal propose ici un travail exigeant, avec une multitude d’images que chacun peut interpréter à sa façon, notamment sur le sens et la valeur de ce drapeau, symbole national de plus en plus malmené aujourd’hui. »

bieu-dien-hip-hop-01