L’évolution des médias et du métier de journaliste

18h lundi 27/3 – L’Espace 24, Trang Tien, Hanoi

L’Institut Français de Hanoï – l’Espace vous convie à la conférence L’évolution des médias et du métier de journaliste de Christine Ockrent.

En trente ans, les principaux secteurs des médias : télévision, radio, presse écrite, ont subi une transformation sans précédent.

En France, où l’Etat conserve un rôle réglementaire sans contrôle politique, ces bouleversements ont pesé sur un métier en constante mutation, soumis de plus en plus aux contraintes économiques qui pèsent en particulier sur la presse écrite.

Le premier facteur de changement tient évidemment à la technologie et à son emprise totale sur les modes de fabrication et de diffusion, quel que soit le secteur concerné. Principales conséquences : l’accélération constante du tempo, ajusté au rythme électronique, la convergence des modes d’expression vers un média polyvalent, proposant sous une même marque texte, sons et vidéo.

L’autre dimension majeure tient au rôle croissant du consommateur : obéissant de moins en moins aux prescriptions des diffuseurs, le voilà qui détermine à la fois le contenu de son choix et le moment où il le découvre. Condamnés à rallier le plus grand nombre, les médias de masse abandonnent toute ambition culturelle au profit de formats censés convenir à tous les publics et aux annonceurs – la publicité fournissant la manne indispensable au fonctionnement de l’ensemble.

Dernier phénomène en date, dont les répercussions commencent à peine à être mesurées : l’irruption des réseaux sociaux, qui transforment à leur tour le rapport entre le média et l’individu – chacun s’appropriant potentiellement la triple fonction de fabriquant, de diffuseur et de consommateur. On vient de voir aux Etats Unis en particulier, lors de la dernière campagne présidentielle, les premiers effets de cette révolution.

Christine Ockrent, figure médiatique d’exception, reconnue comme l’une des plus grandes journalistes contemporaines françaises, nous présentera l’évolution de ce métier au travers de quatre thématiques : les principaux facteurs de transformation communs à tous les médias ; les différents exercices : télévision, radio, presse écrite ; la révolution que représentent les réseaux sociaux ; le contexte culturel de la mondialisation.

Née en 1944, Christine Ockrent est journaliste et écrivain. Première femme à présenter le journal télévisé sur Antenne 2 en 1981, la « reine Christine » devient rapidement une figure majeure du paysage médiatique français et une pionnière dans la féminisation de ce milieu. Elle reçoit d’ailleurs dès 1985 le 7 d’or du meilleur présentateur du journal télévisé. Son professionnalisme, son courage et sa détermination lui permettent d’occuper tout au long de sa carrière des postes de premier plan dans les différents médias hexagonaux, à RTL, TF1 ou encore L’Express. Elle a dirigé de 2008 à 2011 l’Audiovisuel extérieur de la France. Elle était également directrice générale de France 24 et directrice générale déléguée de RFI. Elle a animé et continue d’animer et de participer à  plusieurs émissions télévisuelles reconnues pour leur qualité et leur engagement, à l’instar de Duel sur la 3 ou Affaires étrangères.

Symbole de l’émancipation féminine et biographe de Hillary Clinton, Christine Ockrent a publié de nombreux ouvrages de référence en la matière. La qualité du Livre noir de la condition féminine (2006), dont elle a dirigé la publication, lui a ainsi valu d’être promue au grade d’officier de la Légion d’Honneur. Elle y résume, en préface de l’ouvrage, sa position sur l’émancipation des femmes : « chaque fois que nous faisons progresser nos droits à toutes, l’humanité fait un pas vers un monde plus juste ». Dans Ces femmes qui nous gouvernent (2008), Christine Ockrent brosse ensuite le portrait de plusieurs femmes aux destins exceptionnels. En 2011, elle signe, aux côtés d’autres personnalités engagées pour la reconnaissance des droits des femmes, le deuxième Manifeste des 343 intitulé « L’égalité maintenant ».

La conférence aura lieu :

18h lundi 27/3 
À l’auditorium de l’Institut Français de Hanoi – L’Espace
24, Trang Tien, Hanoi
Entrée libre
Traduction simultanée

Catégories : débats d’idées