Kamel Daoud a présenté « Meursault, contre-enquête » au Vietnam

La traduction en vietnamien parue en juin 2015

L’écrivain algérien s’est rendu au Vietnam pour le lancement officiel de la traduction en vietnamien de « Meursault, contre-enquête », l’ouvrage qui a été récompensé par le Prix des Cinq continents de la Francophonie 2014 et par le Goncourt du premier roman 2015.

Reprenant la trame de L’Etranger de Camus, un grand classique de la littérature française, Meursault, contre-enquête donne voix au frère de l’Arabe assassiné par Meursault. Camus y dénonçait l’absurdité de la condition humaine, Kamel Daoud, lui, interroge les non-dits de la violence coloniale. Récompensé par le jury du prix littéraire de l’Organisation internationale de la Francophonie, il a été salué comme « un roman qui interroge nos aveuglements historiques toujours actuels et pose la question de la justice et de la prise en compte de l’altérité une fois apaisée la terreur coloniale ».

kamel-daoud

Le Prix des cinq continents :

Créé en 2001 par l’Organisation internationale de la Francophonie, le Prix des cinq continents consacre un texte de fiction narratif (roman, récit, nouvelles) d’un écrivain témoignant d’une expérience culturelle spécifique enrichissant la langue française. Accueillant tout auteur d’expression française, le Prix des cinq continents de la Francophonie met en valeur l’expression de la diversité culturelle et éditoriale de la langue française sur les cinq continents.

Kamel Daoud :

Né en 1970 en Algérie, Kamel Daoud a suivi des études de lettres françaises après un bac en mathématiques. Il est journaliste au Quotidien d’Oran – troisième quotidien national francophone d’Algérie, où il a longtemps été rédacteur en chef et où il tient depuis douze ans la chronique quotidienne la plus lue d’Algérie. Ses articles sont régulièrement repris par la presse française (Libération, Le Monde, Courrier international…). Il est également l’auteur de plusieurs récits. Meursault, contre-enquête est le premier roman de Kamel Daoud.

L’écrivain s’est rendu au Vietnam en juin 2015 pour le lancement officiel de son roman Meursault, contre-enquête, traduit en vietnamien par l’Université de Hanoï. Il a donné à l’Institut Français de Hanoi – L’Espace une conférence ouverte au grand public, puis il est allé à Huê pour y rencontrer étudiants et professeurs de français.