3E ÉDITION DU FESTIVAL DE LA CHANSON FRANCOPHONE DES PROVINCES DU CENTRE ET DES HAUTS-PLATEAUX DU VIETNAM

Le festival de la chanson française est une des chaines des activités générales annuelles des Unions des Associations d’Amitié des provinces du Sud et des Hauts-Plateaux réalisées depuis 2014. Suite au succès du 1er Festival de la chanson française en 2014 à Hue et le 2e en 2016 dans la province de Nha Trang, cette année, le 3e Festival s’est déroulé à Quy Nhon dans la province central de Binh Dinh, à l’occasion de la Fête nationale de la France le 14 juillet.

Cette manifestation a acceuilli les représentants des 12 Unions des Associations d’Amitié des provinces du centre, des Hauts Plateaux (Đà Nẵng, Huế, Quãng Nam, Bình Định, Khánh Hòa, Đak Lak) et du Sud (Bến Tre, Tiền Giang, Đồng Tháp, Cần Thơ, TP Hồ Chí Minh, An Giang) avec 24 numéros et près de 40 élèves et étudiants francophones et des membres des Associations d’Amitié franco-vietnamiennes des provinces.

Discours d’ouverture par M. Mai Thanh Thắng, ancien vice-président du Comité populaire provincial de Binh Dinh, Président de l’Union de l’Organisation d’Amitié de Binh Dinh, Chef  du Comité de l’Organisation du Festival.

Le lycée à option Bến Tre est le seul lycée de la province de Ben Tre qui ait des classes bilingues depuis l’an 2000, nous avons le cursus B, puis le cursus A. À partir de 2014, c’est fini les classes bilingues dans notre lycée. Il ne nous reste que des classes de Français LV2 destinées aux élèves de Maths, de Physique, de Chimie et d’Anglais de Seconde et Première avec une masse horaire de 2 séances de 45 minutes par semaine, environ 45h par année. À l’école, il y a deux professeurs de français : Mme Huynh Thi Thu Mong et moi, Tran Thi Anh Nguyet, nous avons commencé à enseigner le français bilingue au primaire en 1997,  puis au secondaire.

La délégation de Bến Tre (De gauche à droite : Le professeur, Nguyễn Quý Thương, 3 membres de l’Union des Associations d’Amitié de la province de Bến Tre).

À la demande de participation du Festival cette fois-ci de l’Union des Associations d’Amitié de la Province et du Service de l’Education et de la Formation, nous étions donc très inquiètes parce que les élèves de français LV2 ne portent pas l’importance sur le français dans leur programme d’études c’est pour cela que leur prononciation n’est pas correcte et influencée par l’anglais. Au lancement du concours, il est surprenant qu’ils ont positivement répondu par l’inscription de 8 élèves de la Seconde . Nous avons sélectionné et compté de participer pleinement en 3 types de chant : 1 solo, 1 duo 1 et 1 chant en groupe inperprêtés par 4 élèves mais le budget ne nous l’a pas permis. Enfin nous avons choisi  Nguyễn Quý Thương, l’élève de la Seconde d’Anglais qui a la plus belle voix et la meilleure prononciation pour ce Festival. Elle a chanté en solo “Comme toi” et “Donna Donna”. Elle a fait des efforts dans la prononciation en imitant la voix d’une chanteuse francophone à l’aide de son professeur de français.

Elle a interprêté avec sucès ses chansons mais le prix compte sur le total des numéros de chaque province et les prix officiels ont été remis à celles qui ont participé avec 3 types de chants. Elle a reçu le prix d’encouragement.

Nguyen Quy Thuong (droite) a reçu le prix d’encouragement.

Outre la participation du Festival, nous avons également assisté à la Rencontre des francophones à l’occasion de la Fête Nationale de la France le 14 juillet, visité la ville de Quy Nhon, une belle ville côtière organisés par l’Union des Associations d’Amitié dans la province de Binh Dinh.

À la rencontre à la Fête Nationale de la France.

Le Festival nous offre aussi une occasion de rencontre des gens qui parlent français vivant et travaillant au Vietnam, des enseignants et des élèves francophones de nombreuses provinces. Une chose très spéciale : Ben Tre qui est la seule province parmi les 6 provinces du Nord (Ho Chi Minh-Ville, Can Tho, Tien Giang, Tra Vinh, Ben Tre, Đồng Tháp) a une élève participant à ce festival grâce au soutient financier de l’Ambassade de france. J’espère que l’année prochaine, il y aura davantage d’élèves de Ben Tre au quatrième Festival à Dak Lak.