FRANCOPHONIE EN FÊTE DU VIETNAM

Le mois de mars est l’occasion de fêter partout au Vietnam la Journée Internationale de la Francophonie. Du nord au sud, des milliers de francophiles se sont réunispour célébrer cette 47ème journée et commémorer les 20 ans du Sommet de Hanoï, marqué alors par la signature de la charte constitutive de la Francophonie, la nomination officielle de Boutros Boutros-Ghali, ex-secrétaire général des Nations Unies, comme secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie. A cette occasion, ce dernier définissait les trois objectifs de l’organisation: « faire de la Francophonie une institution internationale connue et reconnue sur la scène internationale, élargir et enrichir le concept de développement économique et social dans l’espace francophone, faire de la diversité culturelle et du dialogue des cultures un véritable instrument au service du règlement pacifique des conflits et de la promotion d’une culture de paix ».

Le thème retenu pour célébrer la Francophonie en mars 2017 est «J’aime, je partage». C’est donc dans cet esprit que les manifestations ont rassembléles francophones vietnamiens àHanoï, Vinh, Huê, Danang, Dalat, Can Tho, Hô Chi Minh-Ville…

Nous vous en proposons un aperçu des principaux événements…

Hanoï décerne des prix

 Le mois de la Francophonie a été animé dans la capitale par un riche programme dont la 10e édition du Festival du film francophone (organisé également à Hô Chi Minh-ville et Hué) et la cérémonie offerte le 17 marspar le ministère des Affaires étrangères du Vietnam, le Bureau régional pour l’Asie et pour le Pacifique de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Hanoi et le Groupe des Ambassades, Délégations et Institutions francophones (GADIF).

 À cette occasion, le Prix d’Honneur et le Prix Jeunesse du GADIF ont été décernés à Mme NguyênTháiHuyên, enseignante de l’Université d’architecture de Hanoï,docteur en aménagement de l’espace et en urbanisme et à Hô Thi Minh Trang, journaliste et écrivaine de Danang, pour sa carrière prometteuse. Les prix du GADIF récompensent l’engagement en faveur de la langue française et des valeurs de la Francophonie.

Cette cérémonie s’est poursuiviedans le cadre prestigieux de l’Opéra de Hanoï, avec un concert francophone à plusieurs voix provenant de Suisse, de Wallonie – Bruxelles et du Vietnam.

Tout au long du mois de mars, des journées culturelles et festives ont également été organisées par les départements de français des universités de Hanoï et Nationale de Hanoï et ainsi que les établissements scolaires dont le Lycée Chu Van An, abritant des classes bilingues et leurs invités, les élèves du lycée Nguyen Hue et du lycée Tran Phu de Haiphong (3h de route de Hanoi).

Enfin, pour la 3ème édition de  Goût de France, le 21 mars, l’Ambassade de France accueillait Mme Khanh-Ly Huynh, lauréate 2015 du prestigieux concours de cuisine MasterChef France, pour le plus grand plaisir des amateurs de gastronomie française.

 

La journée de la Francophonie à l’Université nationale de Hanoi

 Vinh –Soirée des passions

A Vinh, au cœur de la province de Nghê An, la fête de la Francophonie a été célébrée  le 18 mars au lycée Phan Boi Chau devant près 700 personnes.

Les élèves de la classe de 11e, chargés de l’organisation avec leur professeur et le Centre de la Francophonie de Vinh, ont ainsi présenté avec humour, en français et vietnamien, l’ensemble des spectacles et les jeux préparés par plus d’une centaine de participants !

Le thème de la soirée, la passion, a permis aux jeunes de déclarer leur flamme pour le français et l’amitié. Un court-métrage, dont les élèves sont les acteurs, a été tourné pour célébrer cette envie des jeunes de vivre leurs passions, envers et contre tous.

 Parallèlement à ce grand événement, le Centre de la Francophonie a organisé, pour les artistes francophiles en herbe, un atelier où ils ont pu insuffler une nouvelle vie aux murs de la bibliothèque du Centre en lerepeignant avec des couleurs éclatantes sous l’inspiration de grands peintres contemporains dont Picasso et Keith Haring.

 

Danang – Ambiance du tonnerre

A Danang, le coup d’envoi a été donné le dimanche 12 mars lors d’un tournoi de football organisé par des étudiants du département de français de l’université de Danang et de l’école polytechnique ainsi que des anciens étudiants vietnamiens en France.

La fête s’est poursuivie le dimanche suivant, le 19,avec une grande journée festive organisée à l’Ecole de Langues Etrangères (ELE) de l’université de Danang. A cette occasion, la communauté francophone et francophile de Danang et de Hoi An, s’est réunie autour de toute une série d’activités : stands en fête dont chacun  représentait un pays ou un espace francophone, un concours de gastronomie, un concours de de dessin pour les écoliers, collégiens et lycéens/étudiants, des olympiades avec une série de 8 jeux…

Tout s’est déroulé dans une ambiance du tonnerre !

NhaTrang– Journée inoubliable

Depuis le mois de septembre 2016, les élèves du collège TranQuocToan à NhaTrang préparaient la grande fête de la Francophonie…Il faut dire qu’ils n’ont pas pris les choses à la légère en incluant dans le programme scolaire des classes bilingues, une séance de préparation par semaine !

Un spectacle haut en couleur,mis en scène par les élèves avec l’aide des enseignants de françaisa ainsi pu être présenté aux autres élèves de l’établissement et aux parents, le 20 mars même. De plus, pour partager leur passion pour la langue et la culture française, les élèves francophones ont organisé un quizz en vietnamien pour leurs camarades non-francophones.

 Cette journée reste inoubliable pour tous les élèves de l’école,francophones ou non.


Le numéro « L’Oiseau et l’enfant »

Can Tho – Ambiance festive et conviviale

 La fête de la Francophonie dans le delta du Mékong est organisée à tour de rôle dans les provinces, villes où le français est enseigné. Il s’agit de la rencontre annuelle la plus attendue des francophones et francophiles de la région… Pour cette 20e édition, la ville de Can Tho a vu les choses en grand et organisé au Parc Luu Huu Phuoc, les 11 et 12 mars, une scène en plein air oùplusieurs spectacles se sont déroulés dans une ambiance festive et convivialedont le concert offert par le groupe musical francophone Thang Donna venant de Hô Chi Minh ville.

Les deux journées ont également été ponctuées par diverses activités dont un concours de stands avec des expositions sur les pays francophones, un concours de déguisement en personnages de bandes dessinées et de dessins animés français, un concours de contes destiné aux élèves du primaire, un concours d’éloquence sous le thème : «Le français est-il une langue créatrice d’emplois ? »

Enfin, comme chaque année, l’université de Can Tho, maître d’œuvre de l’ensemble des activités, a tenu une table ronde intitulée «Le tourisme, un levier de la francophonie dans le delta du Mékong » afin de valoriser l’apprentissage du français dans le cadre du développement du tourisme dans la région et dans la promotion des échanges internationaux.

Les élèves du primaire participant aux concours de déguisement et de contes

Hô Chi Minh Ville – Un programme riche et varié

A Hô Chi Minh-Ville, l’édition 2017 des célébrations de la Francophonie s’est articulée autour d’une programmation encore plus dense et variée que les années précédentes et ce durant près de quinze jours.

Au cœur de cette quinzaine, pour la deuxième année consécutive au jardin zoologique et botanique de la ville, la journée de la Francophonie a été célébrée le dimanche 19 mars par près de 4000 personnes stands décorés par les élèves des établissements scolaires, des universitaires francophones ainsi que des stands des pays francophones, partenaires de l’événement. Au programme de cette matinée, discours officiels, numéros de chant et de danse, tombola…

Le clou du spectacle de cette matinée a été, sans aucun doute, le concert de la chanteuse canadienne d’origine haïtienne, Athésia, invitée par le Consulat Général du Canada, qui a offert aux spectateurs un concert acoustique de haute qualité.

Le lendemain, le 20 mars, les célébrations ont été marquées par le concert d’Axelle Redà l’opéra. La chanteuse belge s’est produite à guichets fermés.

Les nombreux concerts, spectacles, rencontres, films et activités ont ravis les francophones de la ville.Pour conclure, l’Université des Sciences Sociales et Humaines recevait Christine Ockrent dans un amphithéâtre comble pour un échange sur le thème “Femme et journaliste”.

 

 

Catégories : francophonie