Le «french wine tasting»

(VOVworld) – C’est devenu une tradition. Tous les ans, après le Têt, arrive le moment tant attendu du «french wine tasting», qui en était cette année à sa 8ème édition et qui s’est tenu lundi dernier, à l’Opéra de Hanoi, en présence de 16 professionnels du secteur.

le «french wine tasting» hinh 0
La 8ème édition du «french wine tasting» est organisée annuellement par «Business France Vietnam». Photo lecourrier.vn

Parmi les nouveautés, cette année, on aura remarqué la présence d’une société de Champagne. En général, on connaît moins la France pour les champagnes même si elle a une réelle tradition dans ce domaine. Rodolphe Le Pesant, responsable des exportations de la maison G.H. Martel & Cie :Organisée annuellement par «Business France Vietnam», qui est une agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française, la «French Wine Tasting» est aussi l’occasion pour les 200 professionnels vietnamiens de ce secteur de déguster des vins en provenance des régions viticoles françaises les plus reconnues, comme le Bordelais (et plus globalement le Sud-Ouest de la France), la Champagne, la Bourgogne, l’Alsace, la Vallée du Rhône ou encore le Languedoc-Roussillon. Mais pour les organisateurs, il s’agit également d’établir ou de renforcer des partenariats commerciaux entre producteurs de vin français et  acheteurs ou distributeurs vietnamiens. Matthieu Lefort, directeur de «Business France Vietnam» :

«La principale nouveauté de cette année, c’est que nous avons attaché une grande importante à la diversité des régions représentées. Bien sûr, aujourd’hui, les principales régions viticoles, les plus connues en tout cas, restent le Bordelais ou la Bourgogne, mais il y en a d’autres qui gagnent à être connues et qui sont de plus en plus appréciées du consommateur vietnamien. Je veux parler des vins de la vallée du Rhône, des vins du Languedoc-Roussillon, qui sont moins visibles et qui ont une moins bonne notoriété et qui ont des parts de marché à gagner. C’est notre principale innovation cette année. Nous avons tenu à faire attention à avoir une forte représentativité et les 16 participants nous permettent d’offrir une gamme assez large de la production française et de ses différentes régions.»

 le «french wine tasting» hinh 1

Rodolphe Le Pesant (à droite), responsable des exportations de la maison G.H. Martel & Cie. Photo lecourrier.vn

«Ça fait longtemps qu’on est en Asie. On a deux bureaux, à Hongkong et à Singapour, donc on vient régulièrement au Vietnam depuis 7-8 ans mais c’est la première fois qu’on participe à une dégustation. L’idée c’est effectivement de comprendre un peu le marché et de voir son évolution et si possible, de trouver des partenaires pour commencer à développer nos marques de champagne, ici au Vietnam. Il y a officiellement 100.000 bouteilles qui sont importées par an. Donc voilà, c’est bien, ça démarche mais je sens qu’il y a de l’engouement. Pour le moment, je dirais que la stratégie est de faire découvrir nos produits et de trouver des sociétés qui seraient intéressées pour démarrer, même sur de petites bases. Ce n’est pas grave. Le principal est d’être présent maintenant. Et on verra d’ici 5-10 ans comment le marché évolue, en espérant qu’on puisse trouver des partenaires qui puissent développer le business avec nous.»

 le «french wine tasting» hinh 2

Julien Psomas, responsable des ventes de la société Phu et Em. Photo Anh Tuan/VOV

Pour Julien Psomas, nouveau visiteur, responsable des ventes de la société Phu et Em qui est spécialisée dans l’importation des vins au Vietnam, cette «French wine Tasting» est une réelle opportunité.

«Là, c’est plutôt de la curiosité, c’est la première fois que je viens à une expo de ce genre donc c’est intéressant de voir ce qui se fait. Là, ce qui manque peut être, c’est les vins de la Loire. Mais les vins de la Loire sont pas mal, en fait, dans les vins blancs. Et c’est vrai que ce sont des vins qui sont encore peu bus au Vietnam. Les Vietnamiens aiment beaucoup le vin rouge alors que le vin blanc c’est plutôt saisonnier, plus sur l’été. On a un petit peu de Bourgogne et bien sûr tous les Bordeaux, un tout petit peu de côte du Rhône, ce serait bien d’en avoir un peu plus. Et c’est vrai que parmi mes attentes, j’aimerais beaucoup qu’au Vietnam, on arrive à avoir des vins qui sont issus de petits vignerons, de familles qui sont traditionnellement dans la vigne et qui sont là pour épauler les grandes entreprises qui font déjà du vin  depuis longtemps et qui sont bien sûr présentes sur le marché. Donc ce serait génial si le marché vietnamien pouvait aller dans cette direction là, Ça voudrait dire qu’on est arrivé sur un marché de connaisseur.»

Après le Vietnam, la délégation française de la 8ème édition du «French wine tasting» continuera sa tournée comme tous les ans. Elle se rendra à Bangkok, en Thaïlande, et au Myanmar.

Anh Tuan 

  Theo vovworld.vn

Catégories : Business France