Les formations à l’honneur de Goût de France 2017 !

Goût de France est la  journée  du repas gastronomique à la Française. Cette année plus de 2000 restaurants ont participé à l’opération tout autour du monde, chaque restaurant proposant un menu mettant en valeur la cuisine française.

Mais on oublie toujours que les grands chefs ont aussi appris leur art, qu’ils ont dû se former pour devenir ce qu’ils sont. C’est pour cette raison que, pour cette troisième édition de Goût de France, les formations ont été mises à l’honneur.

A Ho Chi Minh-Ville, le consulat général de France a reçu une cinquantaine de lycéens des établissements bilingues pour un événement autour des formations culinaires françaises proposées dans la ville. Une démonstration de cuisine a été orchestrée par les élèves de l’Ecole Vatel (université Hoa Sen) et de la licence professionnelle en arts culinaires et management de restaurant de l’université Cergy–Pontoise (université Hutech). Si les lycéens ont pu admirer le savoir-faire des étudiants, ils ont également mis la main à la pâte afin de donner la touche finale de certains mets.

Les deux formations françaises proposent des licences qui préparent aux métiers de l’hôtellerie. Si Vatel est une école privée réputée dans le monde entier, l’université de Cergy Pontoise est en France à la pointe sur les formations culinaires, avec un pôle gastronomie innovant. Ce sont donc deux formations d’excellence qui sont implantées à Ho Chi Minh-Ville.

Cette rencontre a également été l’occasion pour les lycéens d’entendre les témoignages de vietnamiens ayant étudié en France, aujourd’hui chefs, managers dans l’hôtellerie, consultants ou travaillant dans le tourisme. Cette période d’échange leur a permis de mieux connaitre la vie en France pendant les études et les possibilités de carrière à la clé.

L’hôtellerie et la restauration sont des secteurs qui recrutent en France comme au Vietnam, ils sont parmi les plus dynamiques en termes d’offres d’emploi, et une bonne formation permet de gravir les échelons rapidement. Cette journée a peut-être permis des vocations.