CINQ JEUNES VOLONTAIRES DE LA GOUTTE D’EAU ONT RÉNOVÉ UN COLLÈGE À CAN GIUOC

Juliette, Maxime, Benjamin, Guillaume et Tom sont tous membres de l’association étudiante « La Goutte d’eau » de leur faculté de médecine. C’est au sein du collège de Dong Thanh, situé dans la province de Long An qu’ils ont participé à restaurer les salles de classe de l’établissement scolaire. L’équipe de France Volontaire d’Ho Chi Minh leur a rendu visite dans le cadre d’une étude sur l’éducation au développement et de l’analyse des chantiers d’été.

Le projet porté par les étudiants lillois consiste en la rénovation de onze salles de classe incluant un rehaussement et une inclinaison légère du niveau du sol pour favoriser une meilleure évacuation des eaux, la pose de gouttières et d’un réservoir pour la récupération des eaux de pluie, ainsi que l’installation d’un bloc sanitaire. L’ensemble de ces travaux est accompagné d’une intervention de prévention liée à l’hygiène auprès des élèves du collège et en partenariat avec des étudiants d’Ho Chi Minh.

Le temps de leur mission, l’ONG « Les Enfants du Dragon » a permis aux étudiants de se loger dans le nouvel orphelinat qui ouvrira prochainement ses portes à Can Giuoc.

L’action des étudiants de La Goutte d’eau en partenariat avec Les Enfants du Dragon, structure d’accueil des volontaires, s’inscrit dans une dynamique de solidarité internationale exemplaire. Ce partenariat a permis aux étudiants en médecine d’organiser le projet en réponse aux urgences dont leur avait fait part l’association partenaire.

Afin de pouvoir réaliser cette mission, les étudiants ont travaillé deux ans sur le projet avant de se rendre au Vietnam. « Le projet s’est construit étape par étape pendant deux ans avec beaucoup de recherches. », souligne Benjamin. Ce travail préparatoire a été essentiel pour le bon déroulement de leur mission car c’est grâce aux efforts fournit pendant ces deux années que les étudiants ont pu récolter assez de fonds pour mener à bien leur projet. La mission a entièrement été financée par des fonds récoltés par les étudiants pendant les deux années de préparation de la mission à travers des dons et des subventions. Avant leur départ pour le Vietnam, ils ont bénéficié du soutien l’association Cap Solidaire qui les a préparés à la rencontre interculturelle mais également à monter un projet.

Ce chantier d’un mois qui a pris fin le 16 juillet dernier, et pendant lequel les étudiants comme Juliette ont pu apprécier le contact avec leurs hôtes vietnamiens, fut riche en échanges culturels: « Même si je ne comprends pas ce qu’ils me disent, par les gestes, les sourires on se comprend. Par exemple le matin on va chercher notre petit déj au même endroit et par habitude ils savent ce que l’on prend et ça fait plaisir. »

Et Guillaume de conclure sur l’apport du volontariat : « Le volontariat c’est un don de sa personne sans attente première de quoi que ce soit. Le volontariat c’est pour soi qu’on le fait. La récompense ne vient pas d’un salaire, c’est quelque chose qui se dégage de ton expérience elle-même. Forcément tu auras une récompense mais tu ne l’attends même pas. »

Merci à eux tous, Tom, Maxime, Benjamin, Guillaume et Juliette pour leur engagement solidaire et leurs initiatives ainsi qu’aux deux structures encadrantes.

Rendez-vous sur le site internet des structures :

France Volontaires Vietnam

Association la Goutte d’or

Les Enfants du Dragon